Blackmore's Night France

Premier site Français dédié à Ritchie Blackmore et Blackmore's Night
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
stephs66
Village Lanterne
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 51
Localisation : nord isere
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Jeu 23 Sep - 17:23

Je me permet de créer un nouveau sujet, histoire que le tout soit plus lisible parmis les topics du forum .
D'avance pardon pour les possibles fautes d'orthographe et j'ai certainement oublié des détails que les présents voudrons bien rajouter ou rectifier ...

Blackmore’s Night . Nierderhaussen . Rhein Main Theater . 18/09/10


A la demande générale, voici le report d’un week end plein d’émotions, d’un concert d’un très très haut niveau, vu au travers les yeux du fan de Maitre Blackmore depuis 30 ans et accro de BN que je suis …
Il y a encore 2 ans, je pestais contre le fait de l’impossibilité de revoir « mon idole » sur scene depuis 95, de l’impossibilité d’assister à un concert de BN qui me donne depuis 97 mes plus beaux émois musicaux ; il aura suffit de la création du site et Forum de notre ami Fab pour qu’une dynamique se crée, facilite les rencontres et aboutisse au presque » Graal . Merci encore Fab, Heidelberg l’année dernière fut grand, Nierderhaussen samedi a été exceptionnel .

6 h 30 samedi matin, Moony et Cie passe me prendre au péage, c’est parti pour plus de 700 km direction la proche région de Francfort . Il fait beau, l’humeur est bonne, bref crochet vers Besançon et nous entrons sur le territoire Allemand, tout se passe bien, nous sommes en avance sur l’horaire prévu .

C’est au niveau de Baden Baden que la catastrophe se produit, nous entrons dans un bouchon monumental qui paralyse l’autoroute ( et surement toute la région ) . Pour résumer à outrance, sachez que nous avons fait 20 km en ………. 4 heures . La rigueur allemande nous a paru bien ridicule devant ce monstrueux bordel .


L’heure tourne et il devient évident que nous n’aurons pas le temps de passer à l’hotel, l’angoisse monte, ma tension est à 16.11 . Coup de téléphone à l’hotel ou Madame Monny arrive tant bien que mal à expliquer que nous serons en retard :
-« Ich Bin Mooniette, we are going to be à la bourre, because Gross Bordel »
Par précaution nous appelons l’ami Sabio qui se propose de récupérer nos clefs . Merci encore à toi et Madame de nous avoir évité une grosse galere …
Le probleme est qu’il commence à se faire tard et que la possibilité de rater le concert n’est plus à exclure. La circulation devient fluide au moment ou ma tension passe à 20.12, et c’est reparti avec des pointes à 150 km/h ou chaque ralentissement nous donne des sueurs froides . C’est finalement vers 19h 20 que nous arrivons soulagés ( le mot est faible ) sur le parking du Rhein Main Théater . Les plus motivés se changent, perso je suis trop nerveux, il y a trop d’adrénaline, je reste en « civil », baskets et tee shirt Adidas et pantalon de camouflage, on fait mieux comme tenue médiévale non ?



Nous entrons dans le Théatre et son grand Hall, pas de Fab et consort à l’horizon, tant pis nous entrons dans la salle, je suis au 4eme rang plein centre de la scene, c’est parfait . La salle est assez moderne, mais sans cachet particulier, c’est meme assez moche mais les sièges sont hyper confortables, je profite de l’attente pour récuperer des émotions et faire passer un mal de tete pénible . La scene est identique à l’année dernière, grandes tentures qui donne l’effet d’un batiment médiéval, bottes de foin, rochers, lieres et un tas de « bricoles » ou sont posés les instruments, c’est simple mais ça donne comme toujours une très belle scene .
Je fait connaissance avec Sabio et Madame qui ont des tickets voisins au mien, ceci juste avant que Albert des Geyers arrive et commence son concert dans le public avec ce qu’on peut appeler grossièrement une cornemuse ; il montera sur scene pour un petit show sympa d’une demi heure avec des instruments d’époque tout aussi bizarre les uns que les autres . Franc succes ou malheureusement la barrière de la langue fait que je n’ai rien compris à ce qu’il racontait, dommage ça avait l’air bien fendard …


Et maintenant on passe au chose serieuse, l’adrénaline monte, excitation positive doublée d’une appréhension de savoir si le concert sera à la hauteur .
Quel erreur, ce sera au dela de mes espérances, le genre de show qui vous marque au plus profond … Extraordinaire … !!!


« God Gave the Ked » retentit dans la sono, la salle est encore éclairée puis sombre peu à peu dans le noir, nous voyons arriver un à un les musiciens durant l’intro, nous devinons le Maitre qui entre sur scene, grosse ovation et c’est parti pour le grandiloquent « Locked within the Crystal Ball », Candice apparait dans la lumiere dans une très belle robe .


Comme d’hab ‘, je suis déjà sur un nuage, sentiment impossible à décrire sur pa…, sur clavier pardon . Fin du morceau, grosse ovation des 1200 ( ?) personnes présente, Candice remercie tous le monde d’etre là, bla,bla,bla, nous dit que qu’une partie du prix des tickets est reversé à la World Wildlife Fund,, que bla,bla,bla et que bla,bla, bla … Quelle bavarde … !!!
« Queen for A Day » est le titre suivant, j’adore ce titre musicalement et mélodiquement typiquement médiéval avec , une fois n’est pas coutume, un gros couac dans le chant, Candice et Elisabeth la choriste violoniste, semblent s’etre mélangé les pédales . Par grave tous le monde retombe sur ses pattes, la 2eme partie est intrumentale ou comme à l’accoutumé Maitre Blackmore nous pond un solo nickel .
Annonce du titre suivant, c’est le title track du 2eme album, « Under A Violet Moon », classique parmis les classiquse, titre parfait pour faire participer le public . Quoi qu’il en soit, à ce moment du show on se rent compte que l’achimie entre le groupe et le public est parfaite, les musiciens sont en forme et Blackmore de bonne humeur, il commence d’ailleurs déjà à distribuer des bières au 1er rang ou se trouve Rainer et sa bande du fan club officiel Allemand, à qui Blackmore confiera sa guitare plus loin dans le concert ..Il répondra aussi de temps en temps à certains excités scandant son prénom …
Candice nous annonce que Ritchie a dans le passé, dans sa période « Evil », joué dans 2 groupes . C’est « Soldier Of Fortune », belle intro à la guitare accoustique, magnifique interprétation, à coup sur le 1er grand moment de la soirée avec une Miss Night chantant admirablement .

L’instrumental « Durch Den Wald Zum Bachhaus (a vos souhait) est le titre suivant . Candice nous explique longuement l’origine du morceaux . Pour résumer, Ritchie est un jour monté au sommet d’une colline pour y trouver un chien monstreux qui lui ait parti après, que bla, bla, bla, etc …Rire général de la salle . Au milieu du titre, les 2 leaders quittent la scene laissant la violoniste et Bard David Of Larchmont le clavier balancer deux beaux soli . Comme l’année dernière, il nous refait le coup du téléphone, c’est moins drole quand on connaît et qu’on s’attend au truc, ça m’empeche pas la salle d’éclater de rire .

Arrive « World Of Stone », que , dixit Candice, Ritchie a pitoyablement piqué au groupe Allemand Geyers . Albert des Geyers qui estd’ailleurs sur scene pour les 2/3 des titres en rigole encore . Version encore une fois nickel, Candice parfaite dans le chant et sa maitrise de ce qu’on peut appeler vulgairement une flute médiévale ( Oui blacky, pipo dans les bois, c’est ça ) …

Pour l’instant la set list est sans surprise, copie conforme à l’année dernière et aux 3 shows précédents il me semble . 1er titre du dernier album, c’est « All The Fun Of The Fayre », un des 2 titres de "Atumn Sky" que je n’aime pas, le probleme est que sur scene c’est tout autre, morceaux idéal pour rendre la scene festive, les musiciens s’amusent, c’est communicatif, le public et le groupe ne font qu’un dans cette ambiance de fete . 2eme extrait du dernier opus, c’est la très jolie ballade « Believe in me », c’est il me semble (pardon ma mémoire a des défauts), juste avant ce titre que Candice nous fait part de sa joie d’etre maman depuis Juillet et que sa chere Autumn Esmeralda est un ange, qu’elle dort déjà comme sa maman mais qu’elle boit déjà comme son pere . Eclat de rire générale, grosse moue du pere qui ne se prive pas pour s’envoyer un gobelet dans le gosier sans oublier le 1er et 2eme rang .
Perso je suis au ange, je suis électrisé, les bouchons de l’après midi sont oubliés, ce 1er tiers du concert est parfait . Si j’avais su ce qui allait suivre … Oh my god … !!!

Je le repete, Heidelberg l’année dernière fut tres tres bon, 100 % accoustic et meme si je n’écoute pas (ou plus) Blackmore’s Night pour y entendre de la Strat, il y était resté un très léger sentiment de manque .
Bard David entame un solo de clavier, suivi d’un solo de basse du très charismatique Earl Gray Of Chimay avec sa bouille d’adolescent, personnage sympathique à l’extreme, on pourra le constater comme l’année dernière lors de l’after .

S’enchaine un percutant solo de batterie de Squire Malcolm Of Lumley, diantre ça déménage sec, puis le Maitre reviens sur scene, Fender Stratocaster en bandouillere, c’est la cerise sur le gateau et quelle cerise ( Juju, si tu me lis …)
Le groupe entame « Highland » reprise d’un groupe suedois qui a représenté son pays à l’eurovision ( oui Blacky, l’eurovision, le mot est laché …).Morceaux très pop, très entrainant Blackmore reste sobre dans son jeu et nous balance un beau solo à la slide . « Journeyman » arrive, 4eme et dernier extrait du dernier album, toujours aussi festif, ça pulse, ça joue fort et bien, les musiciens sont au diapason, Candice chante puissamment et le Maitre nous envoie un solo dont il a le secret . Fin du titre, ovation énorme et Ritchie enchaine avec une superbe impro très blues ou il inclus le riff de « Black Night » que nous reprenons en chœurs, magique . Il prend du plaisir, c’est palpable, il stoppe net le riff et fait mine de se trancher la gorge, grosse rigolade et il repart de plus belle et tout en finesse sur le riff de « Loreley », version assez differente de l’album mais dans un soucis de faire participer tous les musiciens en osmose sans compter nous le public qui sommes au ange . Perso je ne touche plus les pieds par terre, c’est ce genre de moment proche de l’orgasme qui arrive parfois ou la musique et le musicien vous touche au plus profond . Histoire de m’achever completement c’est « Difficult To cure » qu’on se prend en pleine poire enchainé par une version apocalyptique du titre de Joan osborne « St theresa » . Je suis dans un état second, sur le cul, il est d’ailleurs tant de se rasseoir, mais pas pour longtemps puisque sur le titre suivant, le très entrainant et festif « Renaissance Fair » nous nous relevons pour de nouveaux nous rasseoir et ainsi de suite au fil des couplets et refrains, ce qui fait beaucoup rire Candice Night qui improvise des paroles a cet effet .

Histoire de continuer dans la fete c’est au tour de « Home Again » qui ne fait que confirmer que cette soirée est vraiment exceptionnel, bouillante, et au risque de me repeter, festive à outrance . On continue dans le meme acabit avec « Toasts To tomorrow » et le très prenant « wind In the willows” . A la fin du titre, une personne du 1er rang ( la bande Espagnole je crois) interpelle Ritchie au sujet de Jimi Hendrix dont c’est le 40 eme anniversaire de la mort et avec une classe désinvolte, le guitariste entame l’intro de « Purple Haze ». Un détail dans le show, mais anecdote amusante . Le hurdy gurdy est installé sur scene c’est dons le temps pour le classique « The clock ticks On », intro tout aussi classique pour une version encore une fois parfaite .
Candice annonce le title track du 3eme album, c’est “Fires At Midnight” d’une beauté absolue . Je croyais avoir atteint le nirvana précédement, que neni, au milieu du morceau Blackmore nous assene un solo accoustic dantesque.Durant 7 minutes la salle est en transe, écoutant le maitre au sommet de son art, pas un bruit dans le public, on aurait pu entendre une mouche voler . Moment merveilleux ou l’artiste ne semble faire qu’un avec son instrument, à coup sur je n’ai pas été le seul a etre parcouru de frisson, je ne sais quel superlatif utiliser pour ce pur moment de … . Pardon, là aussi les mots me manque …

« Mid winter’s Night » ( et non « May Be nextTime » comme indiqué sur la set list lue un peu partout) suit, morceaux rappelons le chanté en vieux provencal et enchainé avec un poignant « Dandelion wine » superbement chanté …
C’est la fin, Candice nous remercie d’avoir si beautiful, c’est sous les acclamations que le groupe quitte la scene . On a tendance à se regarder, les regards en disent longs, c’était vraiment d’un niveau ultime …
Au bout de quelques minutes, c’est sous une grosse clameur que Candice et Ritchie reviennent seuls sur scene, elle nous remercie encore d’avoir été un public si bon et annonce un titre qui ne figure sur aucun CD, « 1st Of May », c’est une ballade qui fait partit du répertoire des Bee Gees, titre moyen mais encore une fois l’interprétation est parfaite, et de toute façon à ce moment là, on s’en fout, ils auraient pu jouer n’importe quoi sans qu’on trouve quelque chose à redire .

Pour le tout dernier titre nous avons droit à « Village Lanterne », morceaux qui monte en puissance crescendo ou Candice Night met tous le monde d’accord en assurant un chant parfait dans la monté des notes . Sincerement je ne comprends pas que certains la dénigre, il fallait le faire après 2 h 35 de show . Chapeau Candice, de plus il était voyant qu’il y avait de l’émotion dans son regard …

Cette fois c’est bien fini, la salle se rallume, les musiciens viennent saluer et serrer les mains, Candice reçoit pleins de cadeaux, la sono balance « "Snoopy vs the Red Baron" comme à chaque fin de spectacle et chose hallucinante, Blackmore invite et fait monter sur scene des personnes pour entamer une farandole improvisée … Festif à souhait je le repete et le le repeterait jusqu’à la fin des temps .
Le groupe quitte définitivement la scene sous des hourras puissance 10, juste après que notre chef Fab n’ait déployé sa banderolle du French Fan Club que Candice ne manque pas de saluer …

Que dire, ce fut au dela des esperances, un concert carrement magique, nous sommes tous d’accord pour dire que nous avons assisté à un très grand moment, chose que confirme notre chef Fab qui a vu 69 concerts du groupe, et qui classe celui-ci dans son top 3 .
Il est temps d’aller au bar pour se remettre de nos émotions …



La 3eme partie sera consacrée à l’after et moins interessant pour vous au tourisme de la section iseroise des 2 jours qui suivront .

(A suivre)

NB : Les photos live et celles de l’after sont de Fab (merci), les autres celles de votre serviteurs …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Jeu 23 Sep - 17:56

superbe et très plaisant à lire vraiment.. super j'ai enfin la réponse à ma question depuis un an de savoir d'ou sortait le titre 1st of may.. japonais
Revenir en haut Aller en bas
Pascal "Purple Moon
Secret Voyage
avatar

Nombre de messages : 2924
Age : 57
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Jeu 23 Sep - 18:23

Merci Steph : non seulement ce compte rendu est d'une extrème fidèlité au vécu commun mais, en plus, la qualité de la narration de l'évènement me permet de le revivre pleinement et c'est vraiment jubilatoire gourou super Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeeee
Fire at Midnight
avatar

Nombre de messages : 581
Age : 27
Date d'inscription : 21/07/2009

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 10:10

Immense merci steph ! Je m'y croyais presque par moments ... ! super

On sent le vieux fan et la passion, j'espère pouvoir effectuer le périple l'année prochaine... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 16:16

j'espère aussi ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
sabio
Under a violet Moon


Nombre de messages : 274
Age : 54
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 28/11/2009

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 16:52

Merci Stephs, super

C'était tout à fait ça. Rien à redire, tout à revivre.... gourou

Manque plus que l'after.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackjuju
Fire at Midnight
avatar

Nombre de messages : 957
Age : 56
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 17:45

Oui stephs je te lis... Smile cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 18:10

tu vas y arriver mon Juju ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fab_fr
Admin
avatar

Nombre de messages : 8282
Age : 55
Localisation : Rosny sous bois
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 21:28

écoute Stephs, c'est du grand art ta review, un petit bijou ciselé digne du concert auquel on a assisté ! chapeau bas ! gourou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackmoresnight.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 21:36

oui mais on attend quand même la fin ! siffle siffle
Revenir en haut Aller en bas
Blackjuju
Fire at Midnight
avatar

Nombre de messages : 957
Age : 56
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 22:07

Stormbringer74 a écrit:
tu vas y arriver mon Juju ! lol!

Gné.... arriver à quoi???? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 22:29

Blackjuju a écrit:
Stormbringer74 a écrit:
tu vas y arriver mon Juju ! lol!

Gné.... arriver à quoi???? confused
ben t'as mis le même post dans deux topics différents ! Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Fab_fr
Admin
avatar

Nombre de messages : 8282
Age : 55
Localisation : Rosny sous bois
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 24 Sep - 23:08

Blackjuju a écrit:
Stormbringer74 a écrit:
tu vas y arriver mon Juju ! lol!

Gné.... arriver à quoi???? confused

Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackmoresnight.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Sam 25 Sep - 11:35

Fab_fr a écrit:
Blackjuju a écrit:
Stormbringer74 a écrit:
tu vas y arriver mon Juju ! lol!

Gné.... arriver à quoi???? confused

Laughing Laughing
qu'est ski s'marre l'autre là ? Razz
Revenir en haut Aller en bas
Gibsonboy
Under a violet Moon
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 39
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Mar 28 Sep - 12:52

superbe review de Stephs, du grand art et l'an prochain, j'espere etre des votres super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephs66
Village Lanterne
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 51
Localisation : nord isere
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Mar 28 Sep - 15:42

T'as plutot interet Gibs, ça fait une paire d'année qu'on se loupe .

Je reviens vite fait sur la review de l'after et autres, merci d'etre patient because pas beaucoup le temps cette semaine ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Mar 28 Sep - 18:00

bon.. on va dire ça ! siffle lol! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Fab_fr
Admin
avatar

Nombre de messages : 8282
Age : 55
Localisation : Rosny sous bois
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Mar 28 Sep - 19:33

Stormbringer74 a écrit:
bon.. on va dire ça ! siffle lol! Wink

c'est toi qui dit ça ?? Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blackmoresnight.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Mar 28 Sep - 20:22

Fab_fr a écrit:
Stormbringer74 a écrit:
bon.. on va dire ça ! siffle lol! Wink

c'est toi qui dit ça ?? Laughing Laughing
j'en profite pour une fois ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Pascal "Purple Moon
Secret Voyage
avatar

Nombre de messages : 2924
Age : 57
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Mer 29 Sep - 18:28

siffle (pour Steph*) ...

Au fait, merci pour les photos ... (mp ... prochainement siffle )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pascal "Purple Moon
Secret Voyage
avatar

Nombre de messages : 2924
Age : 57
Localisation : ISERE
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Mer 29 Sep - 18:28

siffle ... la suite ... siffle


Dernière édition par Pascal "Purple Moon le Mer 29 Sep - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Mer 29 Sep - 18:29

ah ouais d'accord.. geek
Revenir en haut Aller en bas
Endogarde Pourpre
Shadow of the Moon
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 45
Localisation : Euroland
Date d'inscription : 12/04/2009

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 1 Oct - 18:30

Très chouettes reviews!

En plus, le Chef m'a mis l'eau à la bouche avec son allusion Duisburg dans sa review sur le FCH. Que s'est-il passé? A-t-il pu offrir sa bouteille e champ "cuvée spéciale" au Maître?

Chouette de lire vos aventures!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Ven 1 Oct - 19:02

ben ça... Suspect Suspect ça fait une semaine qu'il nous fait poireauter le Chef là dessus.. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
stephs66
Village Lanterne
avatar

Nombre de messages : 1865
Age : 51
Localisation : nord isere
Date d'inscription : 29/12/2008

MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   Sam 2 Oct - 18:59

Camarades, voici donc la suite de Niederhausen, after + périples touristiques + bla,bla,bla … !!!

Salle rallumée, concert terminé, diantre que d’émotion . Une partie de la troupe française se réunit sur le coté droit de la scene, je salue (enfin) Fab et Madame que je n’avait pu voir avant et nous faisons la connaissance de Fredlord flamboyant dans son costume . Sincerement nous sommes tous un peu abasourdi, nous sommes unanimes pour dire que le concert fut grandiose, certains soulignant la qualité de l’ensemble, la bonne set list, ou encore les capacités vocales de Candice qui se bonifie encore et toujours ( je plombe le 1er qui rigole, elle est une grande artiste ), Moony ne redescend pas sur terre, usant, à raison, de superlatifs concernant le Maitre ( croyez moi, ça durera encore le lendemain et le surlendemain), Fab qui en est à son 169 eme concert confirme que celui-ci est dans son top 3 .
Hop, direction le grand hall et son non moins grand bar toujours ouvert, il y a du monde mais ça se vide assez rapidement et comme l’année dernière à Heidelberg les musiciens (-2) viennent se meler à nous . Mike le bassiste tombe dans les bras de notre chef et il n’est pas peu fier de nous montrer son tee shirt du French fan club qu’il s’est fait faire .

Une parenthese concernant le bonhomme, c’est un mec extra, d’une sympathie extreme, pas imbu de sa personne, heureux de faire ce qu’il fait, heureux tout simplement d’etre là et d’un naturel à toute épreuve . Au hasard des conversations il nous dira que cette mini tournée est parfaite, que Ritchie est d’une excellente humeur, que la set list, hormis les six ou sept 1er titres n’est jamais définie à l’avance, que c’est selon le bon vouloir du Maitre et que celui-ci demande à chaque musicien de jouer differement à chaque shows, d’improviser un minimum, bref d’etre pro . On ne manquera pas lui signaler qu’un concert en France serait le bienvenu, évitant à beaucoup de faire des milliers de Km, il acquiesse nous disant que c’est « grand » de faire de si grande distance . Une anecdote me revient, je surprend des paroles échangées entre lui et une amie de fredlord qui lui annonce qu’une ville comme Carcasonne est digne d’un concert de BN, ainsi que Pérouges … Pérouges, diantre … !!! Je me marre, c’est un petit village médiéval à 30 km de chez moi, je n’hésite pas d’ailleurs à le signaler .
Que dire de plus de cet after, à part redire que les musiciens sont d’une disponiblité et d’une gentillesse hors norme, ne refusant aucunes sollicitations pour photos, autographes et plus . Je vous l’avoue, me retrouver à quelques cm de Elisabeth la violoniste choriste, m’a intimidé, because c’est une grande musicienne et avec un physique qui m’a fait regretter de ne pouvoir, l’espace d’un titre, me transformer en violon …….. Allez passons … !!!
Je remet quelques clichés de fab et cie qui prouvent ce que j’ai dit plus haut, quoi qu’il en soit nous avons bien rigolé, du vrai bonheur .



Le temps passe vite, il est temps de partir, les musiciens nous quittent un à un . Moony saluant poliment Albert des Geyers (et son verre de rouge), sans oublier de lui dire tout le bien qu’on pense de lui et des Geyers . Mike est le dernier à « s’éclipser », embrassant ou serrant les mains sans oublier personne . Je lui dit un « See you in France Soon » sincere, qu’il approuve fortement en me remerciant encore d’etre venu …

Il est temps de prendre la direction de Wiesbaden ou l’hotel nous attend . J’ai eu beaucoup de mal à dormir, trop d’images dans la tete, une journée pleine et c’est « la tete dans le cul » que Fab et Moony viendront me reveiller pour le petit dej’ .

C’est là que commence, après avoir quitté Fab et sa toujours aussi charmante Madame, le périple concocté par Moony . Là je voudrais particulierement le remercier pour l’organisation quasi parfaite, le tout sans GPS, avec des cartes préparées à l’avance . Chapeau bas, because perso, donnez moi une carte de Berlin le matin, vous pouvez etre sur de visiter le vieus port de Marseille le soir .
Pour résumer, descente du Rhin jusqu’à Coblence, puis remonté de La Moselle jusqu’à Treves ou nous attend l’hotel et visite en soirée de cette belle ville sans oublier un bon resto .
Je suis un passionné de Chateaux, j’avais toujours révé de voir ceux des rives du rhin, j’ai été comblé, ébloui par ces batiments, ne sachant plus ou donner de la tete ( et de l’apn ) devant la beauté des paysages . Arret prolongé obligatoire à St Goar devant le rocher de la Lorelei, sans oublier d’inserer dans le lecteur cd ….. « Loreley » que qui vous savez . Merci encore Pascal, c’est ce que j’appelle le 2eme choc du week end .

La visite de Coblence sera écourtée car trop de monde, celle de Treves, le soir avant le resto sera superbe, quelle émotion de voir « La Porta Nigra » datant du 2eme siecle ou encore la magnifique Cathédrale St Pierre . Excellent resto, bonnes bieres et il est temps d’aller dormir .

Le lundi matin sera consacré à faire le plein de boissons en tout genre (bieres + bieres + bieres + …) dans un Market . Je passe sous silence la facture faramineuse de Moony et Madame, et remercie Renault de faire des coffres de voiture aussi grand . Cling, cling ,cling … !!!

Je serai bref sur le retour de l’après midi, c’est toujours un peu triste les retours, et perso je suis épuisé et un peu déconnecté . Je passe sous silence les nombreux bla,bla,bla, les Nirvana ou Cabrel dans le lecteur CD, ou encore ce truc étrange du nom de Jamet qui semble chanter un roman de Zola à chaque chansons …

C’est à 21 heures que Moony et Madame me pose devant la maison ou je constate que la sonnette du portail ne fonctionne plus . On se dit un gros au revoir se donnant rendez vous le plus vite possible .

Voilà, c’était le périple de 3 jours d’un Nord Iserois qui outre le fait d’avoir revu son idole en a prit pleins les yeux.
Encore merci à Fab, content d’avoir fait la connaissance de Sabio et Madame, celle plus furtive de Fredlord . Encore un merci multiplié par 100 à Pascal et Marielle et salutations au reste de la section Dauphinoise .
Il ne reste plus qu’à remettre ça en 2011 en esperant, pourquoi pas, faire plusieurs shows à la suite .

Le(s) mot(s) de la fin : Ritchie is god, Candice is goddess, Blackmore’s Night est un groupe fabuleux et je suis fier de faire parti de « la famille » … Bordel, vivement 2011 … !!!

Steph « menestrel electrique » .
siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10   

Revenir en haut Aller en bas
 
Review : Niederhaussen . Rhein Main theater . 18/09/10
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Frankfurt Rhein-Main Int'l Airport - EDDF] By Nago
» [FRA/EDDF] Frankfurt-Rhein Main by Jojo
» [Review] Premières reviews des Glatorian Legends
» [Review] 8689 : Tahu Mistika (vidéo)
» [Review] LEGO Ben10 8409 : Spider Monkey par Eurobricks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blackmore's Night France :: Ritchie Blackmore et Blackmore's Night :: Blackmore's Night le groupe-
Sauter vers: